Rechercher

A chacun son bilinguisme




Il y a les bilingues, ceux qui voudraient bien mais…, ceux reconnus dans le rôle de police linguistique, les multilingues pour qui tout semble rouler comme sur des roulettes.

Il a les anxieux, les relax, les « ça va le faire », les « c’est compliqué ».

Les bilingues du dimanche, ceux de tous les jours, les assidus, les « je fais ce que je peux »…

En fait, il y a autant de forme de bilinguisme qu’il existe de famille.

Faire le choix d’une éducation bilingue, c’est faire le choix de transmettre plusieurs langues à son enfant mais aussi et surtout de transmettre sa culture, ses racines. Alors forcément, à travers ces pratiques, il y a un peu de chacun de soi, de son enfance, ses valeurs… c’est ce qui fait la diversité, la richesse et la complexité du sujet.

Peu importe la forme, l’essentiel se tient là, dans ce cadeau : le bilinguisme.

76 vues